Aller au contenu principal

Difficile à raconter : la vie des mineurs non accompagnés

Nô Mëtî Sîfâdhe, en pular Difficile à raconter, est un documentaire réalisé par le guinéen Thierno Souleymane Diallo, soutenu par Guinée Solidarité-Bordeaux et financé par le Département de la Gironde. À découvrir en Gironde lors des prochaines projections.

Informer sur la vie de jeunes guinéens en Europe, c'est la mission que s'est donnée Thierno Souleymane Diallo en suivant plusieurs jeunes guinéens accueillis en Gironde. Une fois sur place, ces jeunes font face à de nombreuses difficultés, notamment administratives et culturelles.

En Guinée, nombreux sont ces jeunes qui croient aux promesses d’Eldorado vendues par des « passeurs » et les réseaux sociaux. Le documentaire soulève le problème de la désinformation dont sont victimes les migrants dans leur pays d’origine et souhaite inciter ces jeunes à la création de petites entreprises dans leur pays. Pour le public français, il s’agit de lui faire prendre conscience de la vie de ces jeunes et de leurs ambitions en venant en France et de leur volonté de se construire un avenir.

Le Département de la Gironde accueille plus de 1 000 jeunes Mineurs Non Accompagnés et est conscient du parcours de ces jeunes et des difficultés qu’ils rencontrent. C’est pourquoi, il s’est engagé dans le financement de ce projet.

Prochaines diffusions

  • Jeudi 5 septembre 2019 à 19h au Centre social St Michel, 25 rue Permentade à Bordeaux. Diffusion proposée par l'association ADGESSA.

En Guinée, le documentaire a commencé à être diffusé dans des écoles, lieux publics, facs et plus de 3 000 personnes l’ont déjà vu.