Aller au contenu principal

La Chaille : le maçon, l'habitant et le nomade

Le réaménagement de l’aire de la Chaille, à Mérignac, destinée aux gens du voyage, a permis de relever nombre de défis. Large partenariat, valorisation de l’insertion et de la formation ont contribué à l’amélioration d’un habitat revisité.

La réussite du projet de réaménagement de l’aire des gens du voyage de Mérignac est incontestable.

Le chantier est d’abord passé par une phase de concertation avec les habitants du site, l’an passé. Ensuite, le Département s’est associé aux acteurs de terrain concernés pour lancer l’opération.

Aux manettes : la Métropole, le Pôle territorial de solidarité Porte du Médoc, le centre social de Beutre mais aussi le Prado, l’Association départementale des amis des voyageurs et la Ville de Mérignac.

Les stagiaires qui ont donné vie au chantier, maçons, apprentis, étaient tous des débutants dans le métier, placés sous la houlette des Compagnons Bâtisseurs. Au bout de sept mois, plus de la moitié a repris le chemin de l’emploi. Les habitants, eux, vivent dans de bien meilleures conditions...

Retrouvez l'article complet dans le  GIRONDE MAG N°123