Aller au contenu principal

Pourquoi ne pas essayer le covoiturage ?

Du 16 au 22 septembre 2019, le Département de la Gironde invite les Girondines et les Girondins à participer à une semaine d’actions et d'informations consacrée à la mobilité durable. Coup de projecteur sur les 113 aires de covoiturage (soit 2 400 places de stationnement) créées par le Département de la Gironde.

Pour réduire les embouteillages et améliorer la qualité de l'air, le Département de la Gironde a adopté dès 2017 un plan de relance triennal « Covoiturage acte II », financé à hauteur de 2,5 millions d'euros. L'objectif de ce plan est de favoriser ce mode de déplacement par la mise à disposition auprès des usagers d’aires de stationnement disposant d’un accès sécurisé, d’un équipement adapté et de connexions multimodales.

3 nouvelles aires inaugurées

À l’occasion de la semaine de la mobilité, les élus départementaux inaugurent les 3 dernières aires de covoiturage aménagées en Gironde :

  • Aire de Sallebœuf : 49 places de stationnement, dont les places pour les personnes à mobilité réduite et les emplacements deux-roues. Le Département de la Gironde finance l'aire de Sallebœuf à hauteur de 380 000 euros.
  • Aire de Montussan : 49 places de stationnement, dont les places pour les personnes à mobilité réduite et les emplacements deux-roues. Le Département de la Gironde finance l'aire de Montussan à hauteur de 97 000 euros.
  • Aire des Grands Pins à La Brède : 49 places de stationnement, dont les places pour les personnes à mobilité réduite et les emplacements deux-roues. Le Département de la Gironde finance l'aire de Montussan à hauteur de 75 000 euros

À noter que la plupart des aires départementales sont desservies par les cars du réseau Transgironde et sont équipées d'arceaux vélo, lorsqu'elles sont accessibles par un aménagement cyclable.

Vers des voies dédiées

D'ici 2024, le Département de la Gironde va créer trois voies réservées au covoiturage et aux transports en commun aux entrées de la Métropole : Latresne (RD 113), Fargues-Saint-Hillaire (RD 936) et Saint Jean d'Illac (RD 106).

 

En savoir plus

 

> À suivre demain : et si on prenait le bac ?