Aller au contenu principal
Séance du conseil départemental

Budget primitif 2020 : 1,87 milliard d’euros au service des Girondines et des Girondins

Budget 2020, le Département vote 1,87 milliard d’euros
 

Jean-Luc Gleyze, président du Conseil départemental, lors de la séance plénière du 16 décembre 2019, a invité les élus du Conseil départemental à voter le budget primitif, ainsi que plusieurs autres dossiers.

Un budget de résilience territoriale pour répondre à l’urgence et préparer l’avenir

Aujourd’hui, face à la raréfaction des ressources, la fragilisation de la biodiversité, la consommation de masse, les changements environnementaux et les risques de conflits qui en découlent, personne ne peut plus nier les conséquences globales de notre façon de vivre, de produire, de nous déplacer, de consommer, sur l’avenir de notre planète.

A l’heure où les Girondines et les Girondins subissent déjà les effets de changements dans leur quotidien tels que canicules, tempêtes, inondations, de plus en plus fréquentes, les élus du Département font le choix d’engager des changements radicaux.

Ainsi, le 24 juin 2019, l’assemblée départementale initiait une réflexion sur la stratégie girondine d’adaptation urgente aux changements environnementaux et sociétaux, impliquant la collectivité, ses partenaires, les acteurs locaux, ainsi que les Girondines et les Girondins dans sa co-construction.

A travers cette démarche, les élus départementaux souhaitent anticiper et préparer le territoire girondin aux chocs futurs possibles. La collectivité, chef de file en matière de solidarités, continuera à accompagner les personnes et les territoires les plus vulnérables en considérant que les crises climatiques, économiques ou politiques les exposent en premier lieu.

Cette séance plénière est l’acte fondateur d’une nouvelle ambition départementale. Elle marque le début d’une transformation d’ampleur.

Une stratégie de résilience territoriale fondée sur la co-construction avec les Girondines et les Girondins :

La dynamique de co-construction de la stratégie girondine de résilience territoriale inclut la création de deux nouveaux outils démocratiques forts qui la soutiennent.

> Le budget participatif citoyen sera expérimenté en 2020 : 2 millions d’euros seront dédiés à des projets portés par des jeunes pour qu’ils puissent imaginer, concevoir et réaliser des projets qui comptent pour eux en matière de transformations sociales et écologiques sur le territoire.

> Le panel citoyen lancé cette fin d’année, mobilise 40 Girondines et Girondins dans un collectif représentatif de la diversité de la population girondine. Celui-ci répondra à la question suivante « comment agir ensemble dès maintenant face aux changements environnementaux et sociétaux ? » et identifier des solutions à fort impact pour les Girondin.e.s, le Département et les acteurs du territoire.

Deux exemples d’actions phares qui seront lancées en 2020

> Le plan d’action santé du Département autour de 3 priorités : l’accès à la santé pour tous, la participation des citoyens et la coordination des acteurs de santé sur les territoires de vie.

> Gironde alimen’ Terre : ce projet vise à accompagner tous les Girondins et toutes les Girondines à mieux manger, à manger local, et à permettre aux agriculteurs de vivre de leur travail, tout en préservant l’environnement. 
 

Budget primitif 2020, 1,87 milliard d’euros au service des Girondines et des Girondins

Quatre priorités départementales guideront la stratégie de résilience :

> Renforcer les solidarités humaines pour agir contre les vulnérabilités et pour le bien-être de tous à tous les âges ;

> Renforcer les solidarités territoriales, protéger et accompagner les territoires en intégrant les enjeux environnementaux et sociétaux ;

> Agir ensemble, impliquer les Girondines et les Girondins dans le changement ;

> Viser l’exemplarité.

 

Le budget primitif 2020 proposé par Jean-Luc Gleyze, aux élus départementaux, s’équilibre à 1,87 milliard d’euros (1,78 milliard d’euros en 2019).

Le Département mobilisera notamment un budget de près de 978 millions d’euros pour ses politiques sociales.

Ainsi, le budget primitif 2020 donne les moyens au Département de la Gironde :

> de favoriser l’inclusion des bénéficiaires du RSA à travers le versement d’un montant d’allocations estimée à 242,9 millions d’euros pour 2020, contribuant ainsi à la lutte contre la précarité ;

> d’accompagner les Girondins en situation de perte d’autonomie avec des crédits dédiés à l’Allocation Personnalisée d’Autonomie stabilisés à près de 146 millions d’euros, qu’elle soit servie en établissements ou à domicile ;

> de répondre aux demandes croissantes des dossiers accordés par la  Maison départementale des personnes handicapées (MDPH) aux personnes porteuses de handicap (101,4 millions d’euros) ;

> de développer l’accueil des personnes âgées dans les EHPAD (43 millions d’euros) ;

> de garantir la politique dédiée à l’enfance (259,8 millions d’euros) ;

> de renforcer l’accueil permanent et temporaire, voire d’urgence, de personnes en situation de handicap (143,3 millions d’euros).

La capacité à investir du Département sera portée à près de 260 millions d’euros au profit de l’économie locale.

 

Contact Presse

Portrait de Typhaine Cornacchiari

Typhaine CORNACCHIARI

05 56 99 65 26

06 18 18 22 44

typhaine.cornacchiari@gironde.fr

Portrait de Laurent Gazal

Laurent GAZAL

05 56 99 33 59

06 10 78 76 02

l.gazal@gironde.fr

Site : Gironde.fr - Facebook : Département de la Gironde - Twitter : @gironde