Aller au contenu principal
Intervention du Président

Réaction aux annonces du groupe Ford concernant l’usine de Blanquefort

La décision du groupe Ford de ne pas réinvestir sur le site de Blanquefort est un véritable choc pour notre territoire.

Cette annonce est d’autant plus inacceptable que le bénéfice net de Ford a fait un bond de 65,4% en 2017 pour s’établir à 7,6 milliards de dollars et que le groupe a bénéficié par le passé de nombreuses aides publiques. En 2013, le Conseil départemental s’était mobilisé pour le sauvetage de l’usine, aux côtés de l’Etat et des autres collectivités territoriales, pour une subvention totale d’un montant de 25 millions d’euros. Cet investissement public prévoyait en retour un engagement du constructeur à maintenir un niveau de 1 000 emplois sur le site pendant au moins cinq ans.

Annoncé tout juste au terme de ses obligations contractuelles, ce désengagement de Ford sonne comme une trahison pour les élus et les collectivités locales qui se sont toujours mobilisés pour maintenir l’activité sur le site. Par ailleurs, dans un contexte de reprise du marché automobile européen, cette décision s’inscrit à contre-courant des prévisions économiques pour le secteur.

Avec Christine Bost, première vice-présidente et conseillère départementale du canton des Portes du Médoc, nous resterons attentifs aux négociations à venir, aux côtés de l’Etat et des autres collectivités territoriales.

Je tiens à adresser mon soutien à l’ensemble des salariés et à leurs familles affectés par cette nouvelle. 

Contact Presse

Portrait de Typhaine Cornacchiari

Typhaine CORNACCHIARI

05 56 99 65 26

06 18 18 22 44

typhaine.cornacchiari@gironde.fr

Portrait de Laurent Gazal

Laurent GAZAL

05 56 99 33 59

06 10 78 76 02

l.gazal@gironde.fr

Site : Gironde.fr - Facebook : Département de la Gironde - Twitter : @gironde