Aller au contenu principal

Libourne et Lesparre-Médoc : deux villes, un équilibre

Entre le dynamisme économique des métropoles et la qualité de vie du rural, les villes moyennes tentent de trouver un nouvel équilibre, de se réinventer, de créer des dynamiques qui leur sont propres, à "taille humaine". Indispensables maillons du territoire, elles jouent le rôle de trait d'union entre grandes villes et petites communes, et elles irriguent leur territoire en proposant de nombreux services publics.

Le Département soutient plus fortement ces villes moyennes qui ont un rôle de centralité, véritables pôles structurants de tout un bassin de vie, souvent marqué par des fragilités sociales ou des carences en matière d'offre de services.

La Gironde accueille 20 000 nouveaux habitants par an. Elle a un développement polycentrique qui repose sur un schéma d'armature urbaine autour d'une douzaine de villes d'équilibre : Libourne et Lesparre-Médoc en font partie et ont signé, en juin, les premiers contrats de ville d'équilibre avec le Département.

Interview croisée de Philippe Buisson, maire de Libourne et Bernard Guiraud, maire de Lesparre-Médoc.

Retrouvez l'article complet dans RESSOURCES & TERRITOIRES - AUTOMNE 2018