Aller au contenu principal

Les villes d'équilibre en Gironde

Pour plus d'équité et de solidarité entre les territoires girondins, le Département crée les contrats de villes d'équilibre.

Entre le dynamisme économique des métropoles et la qualité de vie du rural, les villes moyennes tentent de trouver un nouvel équilibre, de se réinventer, de créer des dynamiques qui leur sont propres, à "taille humaine". Indispensable maillon du territoire, elles jouent le rôle de trait d'union entre les grandes villes et les petites communes.

20 000 nouveaux habitants viennent vivre chaque année, en Gironde. Cette dynamique modifie la structure démographique et renforce l'attractivité résidentielle de territoires aussi bien périurbains que ruraux, faisant ainsi évoluer les besoins en matière d'accessibilité aux services.

L'ambition du Département est de soutenir plus fortement ces villes moyennes qui ont un rôle de centralité, véritables pôles structurants de tout un bassin de vie, souvent marqué par des fragilités sociales ou des carences en offres de services au public. L'Assemblée départementale a donc voté les contrats de villes d'équilibre lors de la plénière du 28 juin 2018.

Les objectifs de ce contrat signé entre le Département et les communes sont les suivants :

  • Faire de ces villes moyennes des "locomotives" qui revitalisent et irriguent le bassin de vie et renforcer les capacités de développement de chaque territoire
  • Proposer aux villes moyennes un appui sur mesure (ingénierie et soutien financier) en s'engageant à moyen terme pour conduire des actions servant le projet de territoire, en lien avec les priorités départementales.

Dans une première phase, une dizaine de contrats sera proposée aux communes de La Réole, Pauillac, Blaye, Saint-André-de-Cubzac, Sainte-Foy-la-Grande, Castillon-la-Bataille, Bazas, Langon et Coutras.

Dès juin 2018, les deux premiers contrats de ville ont été validés avec les communes de Lesparre-Médoc et Libourne. En mars 2019, La Réole signe à son tour un contrat de ville d'équilibre.

Dans l'article proposé en lien ci-dessous : regards croisés de deux maires à la conquête de leur ville.